Le programme

Le PAPI en quelques chiffres

  • 27 mars 2013 : labellisation du PAPI d’intention par la Commission Mixte Inondation (CMI);
  • Mars 2015 : lancement des étude du PAPI d’intention;
  • 28 octobre 2016 : présentation du dossier PAPI en Commission Inondation de Bassin (CIB);
  • 14 décembre 2016 : labellisation en PAPI complet par la CMI;
  • 25 septembre 2017 : lancement opérationnel du programme.

Ainsi ce sont 62 actions, réparties entre 9 maîtres d’ouvrage, pour un montant total de près de 26 millions d’euros qui sont en train d’être réalisées.

Les financeurs

La réalisation de ces actions est possible grâce au soutien financier de :

Les Maîtres d’Ouvrages

Les Maîtres d’Ouvrages sont des structures locales ayant décidé de jouer un rôle dans la prévention des inondations. Pour cela ils portent une ou plusieurs actions sur leur territoire.

Le Pôle Métropolitain de la Côte d’Opale (PMCO)

Le PMCO, porteur du SAGE du Delta de l’Aa sur le périmètre duquel a été développé le PAPI, a été désigné comme structure porteuse de ce dernier. A ce titre, il assure les missions de suivi administratif, technique et financier du programme. Il se charge ainsi de faire le lien entre les différents acteurs du programme et du territoire, au travers notamment de la programmation de réunions des instances de suivi définies dans la convention cadre (comités techniques, comités de pilotage, comités des financeurs, …).

​En complément de ce rôle, il est apparu légitime pour le portage des actions relatives aux axes non-structurants du PAPI (hors axes 6 et 7) et qui peuvent concerner un périmètre supérieur à celui d’un EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), à savoir: les actions de communication, de sensibilisation, le développement de la gestion de crise, …

L’Institution Intercommunale des Wateringues (IIW)

Au vu de ses évolutions structurelles, l’IIW est le maître d’ouvrage sur les actions concernant les ouvrages d’évacuation des crues à la mer ainsi que sur certaines actions d’amélioration de la connaissance et du fonctionnement global du système des wateringues.

Le Syndicat Mixte de la Vallée de la Hem (SYMVAHEM)

Le SYMVAHEM poursuit les actions de restauration de la continuité écologique initiées dans le cadre du contrat de rivière et actions de réduction des inondations engagées et souhaite donc être porteur des actions PAPI identifiées sur son territoire.

​Dans le cadre du PAPI d’intention, un modèle hydraulique de la vallée a été construit afin de modéliser les crues de la Hem pour différentes périodes de retour. Les effacements de barrages impactants, réalisés dans le cadre de la restauration de la continuité écologique, ont également été pris en compte dans le modèle afin d’avoir un état représentatif de la situation à venir.

​De plus, le PAPI doit permettre de compléter les actions déjà réalisées en proposant de nouveaux type d’aménagements plus conséquents telles que les zones d’expansion de crue qui vont permettre de faire de la rétention en amont et ainsi protéger les enjeux aval.

Les intercommunalités

Au-delà du portage des actions littorales et des actions non-structurantes spécifiques à leur territoire, les intercommunalités du territoire sont porteuses de certaines actions structurantes (axes 6 et 7) telles que les Zones d’Expansion des Crues (ZEC).

Concernant les ouvrages à double fonction dont la vocation de défense contre la mer est confirmée, les actions seront portées par les EPCI concernés.

Cartographie des intercommunalités du Delta de l’Aa